Les artistes< Retour à la liste

VINCENT BOUYÉ

VINCENT BOUYÉ

Vincent Bouyé suit une formation au CNR de Grenoble (2000-2002) et au CNSAD de Paris (2002-2005) où il acquiert connaissances et pratiques avec ses différents professeurs (Nada Strancar, Muriel Mayette, Joël Jouanneau) et intervenants (Michel Fau, Mario Gonzales, Claude Régy), et où il joue dans différents spectacles (Le Balcon – mise en scène Jean-Michel Rabeux ; La Cerisaie – mise en scène Yann-Joël Collin ; Brecht – mise en scène Julie Brochen). Il en profite pour s’exercer à tous les métiers du spectacle, étant tour à tour acteur, metteur en scène et technicien.

Il décide, après sa formation, de partir à l’étranger, pour chercher et découvrir d’autres formes d’art vivant et de spectacles. En 2005, il part en Algérie et vit trois mois avec les nomades et se familiarise avec leur art oratoire. En 2006, il suit des cours de Kathakali au sein du Kéralamandalam (Kérala, Inde).

Dès qu’il est en France, il joue dans différents spectacles (Richard III, Cie Le menteur Volontaire ; Pâte/mot/Tarkos, mise en scène Félicité Chaton ; Dépassons-nous, Collectif 12 ; Manque, mise en scène Sophie Lagier, Les Possédés, mise en scène Chantal Morel) et fait des lectures.

Se sentant un goût de plus en plus prononcé pour l’écriture, qu’elle soit pour la scène ou le papier, il fonde en 2007 la Compagnie D.D.M. pour répondre à ce besoin et crée Le Gars de Marina Tsvetaieva et Paroi de Guillevic.

Mises en scène antérieures : Les gueuses (montage de textes nihilistes, Grenoble, 2001) ; Théâtre/Roman de L. Aragon (Paris, 2004) ; Le poème du Grand Inquisiteur de F. M. Dostoïevski (Paris, 2005), Poulet de Vincent Bouyé (Paris, 2005) ; Endiablade, de M. Boulgakov (La Roche-sur-Yon, 2005) ; Le Cantique des cantiques (La Roche-sur-Yon, 2005).