“Le théâtre est une chose pas sérieuse… qu’il faut savoir faire sérieusement.” – Laurent Brethome

Laurent Brethome est un homme libre. Il n’est prisonnier d’aucune famille théâtrale, il ne se repose jamais sur ses acquis et se renouvelle sans arrêt. De Levin à Racine, en passant par Minyana ou Molière, en avançant vers un opéra, en s’arrêtant sur un seul en scène avec Yannick Jaulin, en bondissant dans l’enseignement avec des conservatoires ou des écoles nationales, en retombant sur ses pieds avec des comédiens amateurs ou professionnels, Laurent Brethome tire le trait d’un travail multiple, pluri-disciplinaire et très engagé mais surtout, reconnaissable. Son théâtre est dans une recherche permanente de crédibilité dans l’excès. L’oeuvre qu’il écrit au fil des années est celles d’un homme qui croit plus que jamais qu’il faut aller vers les gens pour leur donner envie de venir à nous.
Il aime les textes et l’humain. Il n’a pas peur de définir son travail comme un travail populaire et il pense que si le monde va mal, il faut le représenter tel qu’il est et non pas tel qu’il devrait être.

METTEUR EN SCÈNE


Art dramatique

2016 : Les éprouvés de Pierre Notte
2016 :
Pierre. Ciseaux. Papier. de Clémence Weill (Grand prix de littérature dramatique 2014 du CnT)

2015 : Riquet, libre adaptation d’Antoine Herniotte, d’après Riquet à la Houppe de Charles Perrault, commande de la Fabrique de dépaysements, Festival IN d’Avignon, TNT, CDN de Toulouse
2015 : Shakespeare in death, University of Minnesota Duluth, United States
2014 : Les Fourberies de Scapin de Molière, Théâtre de la Croix Rousse
2014 : Plus forte la vie de Françoise Du Chaxel
2014 : Massacre à Paris de Christopher Marlowe
2014 : L’Homme râleur d’après Georges Feydeau
2013 : Tac de Philippe Minyana
2012 : Court-carnage d’après Hanokh Levin et Georges Feydeau
2011 : Avant la nuit… cabaret monstrueux, d’après Hanokh Levin
2011 : Liberté, Égalité, Fraternité, Théâtre de Sartrouville
2011 : Meurtres de la princesse juive de Armando Llamas
2011 : Nous deux de Stéphane Jaubertie
2011 : Fiancés en herbe de Georges Feydeau
2011 : Bérénice de Jean Racine, CDN d’Angers, Théâtre de la Croix Rousse
2010 : Le Dodo de Yannick Jaulin, Théâtre du Rond-Point
2010 : Noces de Papier, adaptation libre de La Noce chez les petits bourgeois de Bertolt Brecht
2010 : Les Souffrances de Job de Hanokh Levin – Prix du Public Festival Impatience, CDN de Saint Étienne, Cameri Theatre de Tel Aviv, Théâtre de l’Odéon
2009 : Potroush de Hanokh Levin
2009 : On purge bébé, de Georges Feydeau
2008 : Condamnés à vie, d’après deux monologues de Georges Feydeau
2008 : L’ombre de Venceslao de Copi
2007 : Reine de la Salle de bain de Hanokh Levin
2007 : Popper de Hanokh Levin, CDN de Valence, Théâtre de la Croix-Rousse
2006 : Tous les garçons s’appellent Patrick, libre adaptation d’un scénario de Jean-Luc Godard/Éric Rohmer
2006 : Le Valet de cœur de Marina Tsvetaieva
2005 : La vieille de Daniil Harms
2005 : Fiancés en herbe de Georges Feydeau
2005 : On purge bébé de Georges Feydeau
2004 : Une Noce d’Anton Tchekhov
2003 : Le Mal Joli de Georges Feydeau
2003 : Ah non, tu ne vas pas vomir, je ne t’ai pas épousé pour ça ! d’après Feu la mère de Madame de Georges Feydeau
2002 : Une offre d’emploi, adaptation libre du roman Amerika de Franz Kafka

Art lyrique

2013 : L’Orfeo de Claudio Monteverdi, dirigé par Leonardo García Alarcón, Opéra-théâtre de Saint-Étienne, Opéra de Reims, Bozart de Bruxelles
2010 :
L’enfant au coquillage de Damien Nédonchelle et Monique Lermusiaux, direction musicale Alain Jacquon, Théâtre des Célestins, Lyon

PRIX ET RÉCOMPENSES


2010 : Prix du public du meilleur spectacle pour Les Souffrances de Job, Festival Impatience au Théâtre de l’Odéon

ARTISTE ASSOCIÉ


2012 : il est artiste associé au Théâtre Jean Arp, Clamart
2012-2016 : il est artiste associé au Théâtre de Bourg en Bresse
2009-2016 : il est artiste associé aux Scènes de Pays dans les Mauges, Beaupréau
2009-2011 : il est artiste associé au Conservatoire de Nantes
2008-2011 : il est artiste associé au Théâtre de Villefranche

PÉDAGOGUE


2012 : Laurent est nommé en tant que personnalité qualifiée du Conseil d’Administration de l’EPCC Pôle d’enseignement supérieur spectacle vivant Bretagne / Pays de la Loire
2012 : Laurent est professeur au Conservatoire de Lyon
2007 : Laurent est recruté aux fonctions de professeur d’art dramatique au Conservatoire de Lyon

Qui peut le plus… peut pas moins.

Ne jamais opposer savoir-être et savoir-faire… les additionner !

Il faut savoir aller vers les gens pour leur donner envie de venir à nous…

Le plus important est la tentative… non pas l’acte !