Les artistes< Retour à la liste

SOPHIE MOUROUSI

SOPHIE MOUROUSI

Sophie Mourousi intègre en 2004 l’École Florent où elle travaille sous la direction de Julien Kosellek, Jean-Pierre Garnier et Christophe Garcia.

Elle poursuit en 2006 sa formation à l’ATC (Atelier Théâtral de Création) avec Stéphane Auvray-Nauroy et Françoise Roche.

À sa sortie, elle travaille sous la direction de Céline Le Priellec et Nicolas Taffary (Le malade imaginaire de Molière), Camille Dappoigny (Hanjo de Mishima), Florent Dorin (Herakles 5 d’Heiner Muller), Julien Kosellek (Le bruyant cortège, création), Élise Lahouassa (Un presque rien, création), Stéphane Auvray-Nauroy (Je suis trop vivant et les larmes sont mortes, création).

Elle met en scène Propriété condamnée de Tennessee Williams en 2006 dans le cadre de l’École Florent.

 

En 2007, elle met en scène sa première création, Un possible chant de la carpe.

Durant trois années consécutives Sophie Mourousi participera à la manifestation artistique À court de forme, dirigée par Julien Kosellek, au Théâtre de l’Étoile du Nord et présentera trois créations : en 2008, Hurlement propre, en 2009, Paroles Affolées, et en 2010, Un (petit) détournement.

Paroles affolées s’est rejoué en juillet 2010, dans le cadre du festival d’été On n’arrête pas le théâtre au Théâtre de l’Étoile du Nord, et se reprendra dans le même lieu du 9 au 28 novembre 2010.

Elle assiste en 2009 Frédéric Aspisi et Lise Bellynck lors de la création de Toujours le même fantasme, de et avec Frédéric Aspisi, créé à l’Étoile du Nord pour On n’arrête pas le théâtre.

Pour la saison 2010/2011, elle travaillera sous la direction de Laurent Brethome (Bérénice de Racine), Sylvie Reteuna (à partir de Tristan et Iseut) et Julien Kosellek (Roméo et Juliette de W. Shakespeare).